21.10.2017 Kioni. Ile d'Ithaca/Ithaca Island

Samedi 21 0ctobre 2017

Nous partons à 8 h juste, le soleil n’est pas encore arrivé dans la baie de Lakka, mais en sortant nous avons un beau lever de soleil. C’est calme, nous allons au moteur.  Nous prenons le petit-déjeuner en route. Jens essaye encore l’autopilote mais il nous fait toujours aller à droite. Nous barrons donc en suivant le compas. Jens lit le vieux journal de bord et voit un message écrit cet été : il faut remettre souvent de l’huile dans la boite de vitesse. Il a vérifié à Preveza mais pas depuis. Donc nous nous arrêtons, sans moteur, et Jens vérifie l’huile de la boite de vitesse. Ça va. Nous redémarrons et repartons. Nous découvrons, dans le coffre du cockpit, une petite table que nous utilisons pour le lunch. Nous allons vers le sud, nous pensons aller à Ithaca, l’ile d’Ulysse. La roue tient bien le cap seule et nous pouvons lire ou faire un sudoku. Entre Paxos et Lefkas, une petite houle arrive de la gauche et Hera II roule un peu. Nous connaissons cela. Puis vers 15 h le vent se lève, du nord-ouest et devient rapidement un bon force 4 avec claques à 5. Nous l’avons donc de ¾ arrière. Nous mettons le foc et arrêtons le moteur. Hera II va bien, roule un peu avec les vagues et nous ne nous sentons pas dépaysés. Nous allons à 5 nœuds. Nous passons la pointe sud de Lefkas et voyons l’ile d’Ithaca. Nous roulons le foc un peu avant l’entrée de la baie de Kiouni. Dans la baie, Jens essaye de faire reculer Hera II pour voir comment elle se comporte. Parce que là, cela devient sérieux, il s’agit de mettre Hera II au quai pour la première fois. Je prépare tout, les pares-battages (fenders) des deux côtés, deux cordes devant et deux cordes derrière, l’ancre devant et l’ancre derrière. Nous espérions pouvoir nous mettre le long d’un petit quai transversal, mais la place est prise. Donc Jens va essayer de mettre Hera II le nez sur le long quai avec une ancre derrière, c’est plus facile d’arriver en avant qu’en reculant. Et, ma foi, cela ne se passe pas si mal que ça. Deux hommes attrapent les amarres, l’ancre est au fond. Soulagement … qui dure 3 minutes. L’ancre ne tient pas, il faut repartir et recommencer. Et cette fois, en reculant, avec l’ancre devant et le derrière du bateau au quai. Et cela serait déjà assez difficile comme cela mais en plus le vent, assez fort, nous pousse sur le côté. Je descends l’ancre, assez loin, et Jens recule. Nous pensions aller à gauche d’un catamaran mais le vent en décide autrement et nous nous retrouvons à sa droite, où il y aussi une place. Le gars du catamaran attrape nos amarres, l’ancre tient, et voilà. Il est 17 h, nous avons navigué 11 heures et fait à peu près 55 miles nautiques. Nous sommes si contents que nous nous embrassons, nous étions un peu nerveux tous les deux, et nous nous offrons un bon gin and tonic. Nous sommes aussi très heureux d’être à Kiouni : nous y étions venus avec Fritz et Margret le 23 juin 2015. Je me rappelle surtout que nous avions la dernière place au quai (assez pour nous deux avec nos petits Fisher), juste en face d’un restaurant et que nous avions heurté légèrement un parasol qui dépassait du quai. Nostalgie … Nous faisons une mini-promenade, la nuit tombe et allons manger à l'un des deux restaurants ouverts.  
    
Saturday, October 21, 2017

We leave at 8 am, the sun has not yet arrived in Lakka Bay, but when we leave we have a beautiful sunrise. It's calm and we're motoring. We have breakfast on the way. Jens tries again the autopilot but it makes us go to the right all the time. We therefore steer following the compass. Jens reads the old logbook and sees a message from this summer: we have to put oil in the gearbox often. He checked in Preveza but not since. So we stop the engine, and Jens checks the gearbox oil. It's okay, so we restart. We discover, under the bench in the cockpit, a small table that we use for lunch. We are going south, we are thinking of going to Ithaca, Ulysses’ island. The wheel holds the course alone and we can read or do a sudoku. Between Paxos and Lefkas, a small swell comes from the left and Hera II is rolling a little, we know that. Then around 3 pm the wind rises, from the northwest and quickly becomes a good force 4 with gusts up to 5. We have it from ¾ back. We put the jib and stop the engine. Hera II goes well, rolls a little with the waves and we feel that she is behaving a lot like our Maja. We are going at 5 knots. We pass the southern tip of Lefkas and see Ithaca island. We roll the jib a bit before the entrance to Kiouni Bay. In the bay, Jens tries to back Hera II to see how she behaves. Because now, it becomes serious, we are going to dock Hera II for the first time. I prepare everything, the fenders on both sides, two ropes in front and two ropes behind, the anchor in front and the anchor behind. We hoped to be able to put ourselves along a small transversal dock, but the place is taken. So Jens will try to put Hera II’s nose up on the long platform with an anchor behind, it's easier to get in forwards than backwards. And, really, it doesn’t go that badly. Two men catch our lines, the anchor is at the bottom. Relief ... which lasts 3 minutes, the anchor doesn’t hold, we have to go back and start again. And this time, backing up, with the anchor in front and the boat’s back at the dock. And that would be difficult enough, but the wind, quite strong, pushes us to the side. I let go the anchor, far enough, and Jens backs the boat. We thought to go to the left side of a catamaran but the wind decides otherwise and we find ourselves on her right side, where there is also a place. The catamaran guy catches our lines, the anchor holds, and there we are. It is 5 pm, we sailed for 11 hours and did about 55 nautical miles. We are so happy that we kiss, we were a little nervous both of us, and we think that we deserve a good gin and tonic. We are also very happy to be in Kiouni: we were here with Fritz and Margret on June 23, 2015. I remember especially that we had the last place at the dock (enough for the two of us with our little Fisher) just in front of a restaurant and that we had hit slightly a parasol protruding from the dock. Nostalgia ... We go for a mini walk, night is falling and we go to eat at one of the two open restaurants.



Kiouni. 22.10.2017



Bye, bye Lakka


Lever de soleil
Sunrise


Petit-déjeuner en route
Breakfast on the way


Nous passons devant Agios, la capitale de Paxos
We motor along Agios, Paxos capital


Rochers au sud de Paxos
Rocks south of Paxos


La capitaine


La petite table
The small table


Jens lit le journal de bord
Jens is reading a log book


Je fais un sudoku
I'am doing a sudoku


Les falaises de Lefkas
Le vent s'est levé
Lefkas' cliffs
The wind is stronger


Sous foc
Under jib


Ithaca là-bas
Ithaca overthere


Arrivée à Kiouni
Arrival at Kiouni


L'ancre devant tient bien (deuxième essai)
The front anchor holds (second try)


Et le derrière au quai 
(On est un peu de travers, mais on arrange cela après)
And the back at the dock
(we are a little askwew, but we fix it after)


Ankerdram bien mérité
Well deserved ankerdram


Restaurant les pieds dans l'eau
Restaurant near the water


Chats grecs
Greek cats


22.10.2017. Kiouni










  

Comments

Post a Comment

Popular posts from this blog

13/14.10.2017 Bergen-Preveza (Grèce/ Greece)

15.10.2017 Preveza

05.11.2017 Preveza